Interview Business du mois

Agence Initiale

Fondée par Anne-Laure Marin, Initiale est une agence de relations presse basée à Bordeaux et Paris. L’équipe accompagne les entreprises et institutions à impact positif et valorise, dans les médias, leur engagement écologique et sociétal.

Le conseil business d’Incremento

Le développement de l’Agence Initiale a été fulgurant et solide, car comme le souligne elle-même Anne-Laure, son expertise, son expérience et sa puissance de travail lui ont permis de construire des fondations solides. Elle a su prendre la bonne décision en recrutant une salariée avant d’être débordée et de devoir refuser des contrats. Nous lui conseillons d’anticiper autant que possible et de penser plus grand et plus loin : maîtriser son prévisionnel de CA et de rentabilité nette annuelle en fonction des contrats en cours et des prospects travaillés. L’effet bouche-à-oreille et recommandation jouant à plein dans son domaine, Anne-Laure doit s’attendre à voir les futurs clients venir à elle, notamment pendant la période de crise sanitaire. Etablir un prévisionnel, estimer les ressources et investissements nécessaires ainsi que le timing associé pour garder la réactivité et la qualité qui sont sa signature sont des éléments clés de sa future croissance.

1 – Vous avez créé l’Agence Initiale en février 2018. Pouvez-vous décrire ce qui vous a guidée vers la création d’entreprise ?
Je n’ai jamais conscientisé mon envie d’entreprendre. Je crois qu’elle s’est imposée naturellement, dans un moment charnière de ma vie. Lorsque j’étais salariée en agence à Paris puis lorsque j’ai développé son antenne bordelaise, j’ai toujours bénéficié d’une grande liberté. Je gérais les clients dans une totale autonomie et m’investissais à fond, tant dans sur les volets opérationnel et stratégique que commercial. Certains d’entre eux pensaient que j’étais cofondatrice car je me comportais comme si c’était ma propre boîte : je n’avais pas d’horaire, je ne faisais que bosser, je ne parlais que boulot. L’angoisse pour mon entourage ! Quand j’ai compris que je ne pourrais jamais évoluer en tant qu’associée, je me suis recentrée. Je sais produire et vendre, construire et piloter. Alors pourquoi ne pas le faire pour moi et avec des clients que je choisis ?
2 – Comment votre projet a-t-il évolué dans le temps ? Combien de temps s’est-il écoulé entre la toute première envie d’entreprendre et la date de création de l’Agence Initiale ?
J’ai démissionné fin octobre 2017. J’ai créé mon agence 3 mois après à Bordeaux, sans business plan, sans connaissance particulière en gestion d’entreprise. La seule chose dont j’étais sûre à l’époque, c’était ma capacité de travail et ma volonté de créer du lien. Avec des clients qui partagent mes valeurs mais aussi des fournisseurs, des coworkers et d’autres entrepreneurs.
3 – Quelles sont les particularités de l’Agence Initiale ? Comment mettez-vous en valeur les aspects innovants de votre entreprise ?
L’Agence Initiale est une agence de relations presse au positionnement intello et digital. Nous accompagnons les entreprises et institutions à impact positif, ou engagées dans la transition écologique et sociétale. Nous partageons régulièrement sur les réseaux sociaux les retombées presse que nous obtenons. A travers elles, les internautes peuvent découvrir nos clients, notre façon de travailler, notre attachement au contenu, nos résultats.
4 – Y-a-t-il eu des accélérateurs/obstacles dans votre parcours de création d’entreprise ? Comment vous ont-ils motivée ?
Les accélérateurs ont été nombreux. Je pense bien évidemment au réseau Bouge ta Boîte, au collectif Cosme, à mon espace de coworking et à des consœurs formidables (grande pensée pour ma partner in crime Lisa Wyler mais aussi Anne Quimbre et Aurore Vinzerich) qui m’ont apporté de nombreux clients. Le bouche-à-oreille a fait le reste. Dès le début, leur confiance m’a portée et je suis arrivée à un volume d’activité important. Pour prévenir tout surmenage, j’ai créé mon premier poste salarié. Et j’ai bien fait : cette embauche reste le plus grand des accélérateurs et nous a fait grandir toutes les deux, ma collaboratrice et moi !
5 – Quelles qualités avez-vous mobilisées pour vous lancer dans l’aventure et y rester ? Comment réagissez-vous en cas de coup dur ?

La persévérance. C’est d’ailleurs l’une des qualités partagées par l’attachée de presse et l’entrepreneure. Plus globalement, je pense que ma curiosité et mon envie permanente de comprendre (le contexte, l’historique, les enjeux et objectifs) m’ont fait obtenir des résultats rapides pour mes clients. Au fond ce sont eux qui ont conforté mon choix d’aventure.
En cas de coup dur, je discute beaucoup avec mon conjoint autour d’un bon verre de vin, son analyse froide des situations est très éclairante. J’échange également régulièrement avec d’autres chef·fe·s d’entreprise, j’aime croiser les analyses avant de prendre une décision.

6 – Si vous deviez résumer votre activité en chiffres ?

Tout partirait du chiffre 1, après tout ça va bien avec Initiale !
1%. L’Agence est membre du mouvement 1% for the Planet et reverse 1% de son chiffre d’affaires à des organisations de protection environnementale.
1 salariée. Mathilde m’a rejoint en juillet dernier et notre duo dépote. Elle incarne Initiale aussi bien que moi.
1 abonnement SNCF Liberté : Initiale a un pied à Bordeaux et l’autre à Paris, au plus près des rédactions mais aussi d’une partie de nos clients. Nous revendiquons à la fois notre ancrage régional et notre rayonnement national.

7 – Si c’était à refaire, que changeriez-vous ?

Rien. Même les erreurs de débutante je les garderais.

Share This